Archives du mot-clé statistiques

Chômage en juin 2013: 5 412 200 personnes inscrites à Pôle Emploi; 15 000 nouveaux demandeurs d’emploi (catégorie A)

chômage3Les chiffres du chômage qui viennent d’être publiés pour le mois de juin révèlent un total de 5 418 400 demandeurs d’emploi, toutes catégories confondues.

3 279 400 demandeurs d’emploi sont  inscrits en catégorie A (personnes sans emploi, tenues d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi, à la recherche d’un emploi quel que soit le type de contrat (CDI, CDD, à temps plein, à temps partiel, temporaire ou saisonnier) contre 3 264 500 en mai, soit une augmentation d’environ 15 000 chômeurs dans cette catégorie.

  •  Combien y a-t-il de demandeurs d’emploi dans chaque catégorie, en juin 2013 ? 

Pour tout  connaître sur les catégories dans lesquelles sont classés les demandeurs d’emploi, voir l’article sur la répartition des demandeurs d’emplois entre les catégories A,B,C,D,E.

  • Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s’établit à 3 279 400 en France métropolitaine fin juin 2013. Selon le communiqué du Ministre, « ce nombre est en hausse par rapport à la fin mai 2013 (+0,5 %, soit +14 900). Sur un an, il croît de 11,2 % ».
  •  Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories B et C s’établit à 1 520 300 en France métropolitaine fin juin 2013.  « En juin, le nombre de ceux de catégorie B est en baisse de 1,2 % (+6,5 % sur un an) et le nombre de ceux de catégorie C diminue de 0,4 % (+3,5 % sur un an). ».

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C , c’est-à-dire l’ensemble des personnes tenues d’effectuer des actes positifs de recherche d’emploi, s’établit à 4 799 700 en France métropolitaine fin juin 2013 (5 092 700 en France y compris Dom). Ce nombre est en hausse de 0,1 % (+4 100) au mois de juin. Sur un an, il augmente de 9,1 %.

  •  Le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi en catégories D et E s’établit à 612 500 en France métropolitaine fin juin 2013. « En juin, le nombre d’inscrits en catégorie D est en baisse de 3,3 % et le nombre d’inscrits en catégorie E diminue de 0,4 %« .

Soit, toutes catégories confondues, un total de 5 412 200 demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi, en juin 2013.

Faits notables:

  • L’ancienneté moyenne des demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C fin juin 2013 est de 496 jours.
  • La durée moyenne d’inscription sur les listes de Pôle emploi des demandeurs d’emploi sortis des catégories A, B, C au mois de juin est de 266 jours.
  • Le nombre des offres d’emploi satisfaites diminue de manière inhabituellement forte (-21,0 %) en France métropolitaine (-33,9 % sur un an). Sur un mois, les offres satisfaites d’emplois durables, d’emplois temporaires et d’emplois occasionnels sont toutes en baisse (respectivement de -11,1 %, -33,3 % et -12,8 %).
  • Le chômage de longue durée ainsi que le chômage des seniors continuent d’augmenter.
  • La note établie par la DARES (Direction de l’Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques) explique par ailleurs l’impact du changement des règles de gestion des radiations administratives sur les statistiques de demandeurs d’emploi: à moyen terme, le nombre de demandeurs d’emploi effectivement inscrits pourrait être légèrement supérieur à celui qui aurait été observé en l’absence de réforme. Cet effet de moyen terme ne pourra être estimé qu’avec un certain recul et au prix d’hypothèses sur ce qu’auraient été les délais de réinscription des demandeurs d’emploi radiés en l’absence de réforme.

Écouter l’analyse de Jean-Marc Vittori sur les echos.fr : « Une hirondelle et demi sur le front de l’emploi » Y aurait-il enfin une embellie sur le front de l’emploi ? »

Sources:

site servicepublic.fr

communiqué du Ministère du travail

communiqué de presse du 24 juillet 2013

DARES Indicateurs – juillet 2013

 

Lire également :

– l’article publié sur le Blog pratique du droit du travail : 3 187 700 demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A en février 2013. Et les autres ?

– l’article publié sur Blog pratique du droit du travail : 5 418 000 demandeurs d’emploi en mai 2013, toutes catégories confondues.

– l’article de Gérard Horny, publié dans slate.frOn ne connaît pas le nombre de chômeurs en France. On sait juste qu’il va augmenter en 2013

Version imprimable de cet article

On ne connaît pas le nombre de chômeurs en France

Mn_couleursUn article paru dans slate.fr le 11 juillet dernier, sous la signature de Gérard Horny, rappelle combien il est difficile de déterminer le taux de chômage.

Extraits :

« L’exercice le plus compliqué consiste à déterminer le taux de chômage, puisqu’il s’agit de déterminer un rapport entre deux variables, le nombre des demandeurs d’emploi  et l’ensemble de la population active ayant un emploi ou non; on multiplie donc les risques d’erreur. Pour le mesurer au sens du BIT –Bureau international du Travail— qui définit des normes internationales, l’Insee réalise en continu une enquête emploi menée auprès d’un échantillon représentatif de la population française.

Comme toute enquête menée par sondage, celle-ci est sujette à ce qu’on appelle des «aléas statistiques». Ce problème, les spécialistes savent le gérer. Mais, depuis le début de l’année, la situation est plus compliquée: du fait, comme le dit pudiquement l’Insee, de «la mise en place de nouvelles conditions d’emploi», le nombre d’enquêteurs disponibles n’a pas permis de couvrir l’ensemble du territoire de façon uniforme.

En plus, le processus de réalisation de l’enquête a changé: le questionnaire a été modifié et il y a eu une «réécriture de la chaîne de traitement des informations recueillies». Résultat: l’Insee n’a pu produire pour le premier trimestre qu’une estimation du taux de chômage, à 10,8 % de la population active. Il faudra sans doute attendre le 5 septembre et les chiffres du deuxième trimestre pour avoir une vue plus précise de la situation.

L’exercice qui consiste à donner le nombre de demandeurs d’emploi n’est plus simple qu’en apparence. Non seulement il y a une différence entre le chômage au sens du BIT et celui retenu par Pôle Emploi, mais ce dernier modifie aussi ses méthodes de travail. Par exemple, depuis le 1er janvier, les radiations administratives sont prises en compte à la date de leur notification et non à la date du manquement qui les justifie ».

Source: slate.fr

Voir également les articles publiés sur le Blog pratique du droit du travail :

3 187 700 demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A en février 2013. Et les autres ?

Version imprimable de cet article

Chômage: 5 418 400 demandeurs d’emploi en mai 2013, toutes catégories confondues

stress2Les chiffres du chômage publiés en juin dernier révèlent un total de 5 418 400 demandeurs d’emploi, toutes catégories confondues, pour mai 2013, soit 100 000 chômeurs de plus qu’en février.

3 264 500 demandeurs d’emploi sont  inscrits en catégorie A (personnes sans emploi, tenues d’accomplir des actes positifs de recherche d’emploi, à la recherche d’un emploi quel que soit le type de contrat (CDI, CDD, à temps plein, à temps partiel, temporaire ou saisonnier) contre 3 187 700 en février, soit une augmentation de 76 800 chômeurs dans cette catégorie.

 

  • Combien y a-t-il de demandeurs d’emploi dans chaque catégorie, en mai 2013 ? 

Pour tout  connaître sur les catégories dans lesquelles sont classés les demandeurs d’emploi, voir l’article sur la répartition des demandeurs d’emplois entre les catégories A,B,C,D,E.

Les chiffres publiés en juin sur le site du Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sont les suivants:

  • Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s’établit à 3 264 500 en France métropolitaine fin mai 2013. Selon le communiqué du Ministre, « Ce nombre est stable par rapport à la fin avril 2013 (+0,0 %, soit +100). Sur un an, il croît de 11,5 % ». 
  •  Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories B et C s’établit à 1 531 100 en France métropolitaine fin mai 2013. Selon le communiqué du Ministre, « En mai, le nombre de ceux de catégorie B est en hausse de 0,3 % (+10,2 % sur un an) et le nombre de ceux de catégorie C diminue de 0,7 % (+4,7 % sur un an) ».

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s’établit à 4 795 600 en France métropolitaine fin mai 2013 (5 093 200 en France y compris Dom). Selon le communiqué du Ministre, Ce nombre est en baisse de 0,1 % (-3 600) au mois de mai. Sur un an, il augmente de 10,0 %.

  •  Le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi en catégories D et E s’établit à 622 800 en France métropolitaine fin mai 2013. En mai, le nombre d’inscrits en catégorie D est en hausse de 3,1 % et le nombre d’inscrits en catégorie E augmente de 0,1 %.

Soit un total, toutes catégories confondues, de 5 418 400 demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi, en mai 2013, soit très précisément 100 000 demandeurs d’emploi de plus par rapport à février 2013.

Fait notable: depuis un an, le nombre des demandeurs d’emploi de 50 ans et plus s’est accru de +10,9% (source: DARES Indicateurs – juin 2013). Selon l’analyse de la DARES, cela serait dû au relèvement progressif de l’âge minimal d’éligibilité à la dispense de recherche d’emploi (DRE) à compter de l’année 2009, et sa suppression depuis le 1er janvier 2012 (nota: jusqu’à cette date, les salariés atteignant une certaine limite d’âge étaient dispensés de recherche d’emploi).

Le nombre de demandeurs d’emploi en juin 2013 devrait être connu ce jour, mercredi 24 juillet en fin de journée.

Sources:

site servicepublic.fr

communiqué du Ministère du travail

communiqué de presse du 26 juin 2013

DARES Indicateurs – juin 2013

 

Lire également :

– l’article publié sur le Blog pratique du droit du travail : 3 187 700 demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A en février 2013. Et les autres ?

– l’article de Gérard Horny, publié dans slate.frOn ne connaît pas le nombre de chômeurs en France. On sait juste qu’il va augmenter en 2013

Version imprimable de cet article