Archives du mot-clé zunigo

Le travail court-il à sa perte ?

Job tragenTelle est la question que pose l’hebdomadaire  « Le Un » (www.le1hebo.fr) dans son numéro 4 du 30 avril 2014 consacré au Travail.

Cette nouvelle publication, fondée par Eric Fottorino, se présente sous un format dépliable tout à fait original.

Le contenu l’est tout autant: les informations sont précises et documentées; les analyses pertinentes.

L’hebdomadaire regroupe ainsi, autour du thème du travail, des articles de sociologues, politologues, anthropologues, essayistes …

Je recommande notamment l’article de Xavier Zunigo, sociologue du travail, intitulé « Pourquoi le travail désorganise nos vies« .

L’auteur s’attache à décrire les conséquences sur les travailleurs des nouvelles formes d’organisation du travail.

Il évoque un « malaise profond« :

« Les salariés français battent des records en matière de stress professionnel par rapport à ceux des autres grands pays européens et le sentiment de pénibilité est bien plus fréquent qu’ailleurs » précise-t-il; « la nouvelle donne organisationnelle a altéré la confiance fondamentale des salariés envers leur entreprise et sonné l’heure de la grande désillusion à l’égard du travail« .

Or, rappelle-t-il, citant Nietzsche, « le travail est une façon de s’identifier et d’être identifié; il est le lieu de prédilection, avec la famille, de la construction et de l’estime de soi« .

On peut également (re)découvrir, au fil des pages, la très belle fable de Jean de la Fontaine, »Le Laboureur et ses enfants », qui nous enseigne que « le travail est un trésor« .

L’hebdomadaire a par ailleurs confectionné un outil très utile pour s’y repérer dans l’évolution du travail, sous la forme d’une frise géante qui en rappelle les dates les plus significatives, depuis l’antiquité jusqu’à nos jours.

« Le Un » a également eu la bonne idée de rappeler quelques définitions du travail, dont celle que l’on pouvait lire dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert de 1751, que je vous livre, en guise de conclusion:

« Le travail est une occupation journalière à laquelle l’homme est condamné par son besoin, et à laquelle il doit en même temps sa santé, sa subsistance, sa sérénité, son bon sens et sa vertu peut-être« .

Pour en savoir davantage sur cet hebdomadaire intéressant et très bien documenté: www.le1hebo.fr

Version imprimable de cet article